Bourse Madagascar

Menu rapide pour l'accessibilité

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Imprimer cette page
  • Envoyer cette page à un ami

« ... Mon regard a changé... »

Bourse Madagascar

Bourse Madagascar

La clinique du Diabète à Madagascar continue de se développer sous l’égide de l’Amadia présidée par le professeur Georges Ramahandridona. Des patients de plus en plus nombreux, l’ouverture de nouvelles antennes dans le pays, des programmes de dépistage renforcés : les équipes de l’Amadia ont de plus en plus besoin de bénévoles pour les aider dans ce combat de tous les jours.

  • Jean-Honoré : après son baccalauréat, a passé 6 mois dans la clinique du diabète pour l’accompagnement des malades, l’organisation de campagnes de prévention, la recherche de matériels médicaux
  • Marie, 24 ans, a voulu « apporter son grain de sable » à cette action ; Saint Jean lui a proposé de partir 6 mois à Madagascar.
  • Ne parlant pas malgache, elle a cependant très rapidement trouvé sa place grâce à son sourire, sa joie de vivre et sa grande ouverture aux autres ;
  • Rentrée à Paris, elle témoigne :
    • « …j’ai eu autant de mal à rentrer à Paris qu’à en partir, mon regard avait changé et ces six mois m’ont appris à me recentrer sur l’essentiel… »
    • « …on donne de son temps mais on gagne tellement ; il faut oser aller vers les autres, ne pas avoir peur… »
    • « …loin de ses petites habitudes confortables, on tisse de véritables liens d’amitié et de respect, j’ai fait de très belles rencontres » « … au-delà du bénévolat, passer six mois dans un autre pays nous oblige à sortir de nous-même et à aller vers les autres pour comprendre une autre culture, des croyances différentes et ressentir les attentes… »

Cliquer sur une vignette pour l'agrandir.

 Ouverture dans une nouvelle fenêtre  Ouverture dans une nouvelle fenêtre  Ouverture dans une nouvelle fenêtre  Ouverture dans une nouvelle fenêtre